Fragments de notes de l’explorateur Hermann Sacker
faisant mention de la région de FANTASMAGORIA
Fragments of explorer Hermann Sacker's notes mentioning the region of FANTASMAGORIA



TORTUEUSES FANTASMAGORIES

2020-2022 [Projet en cours]


Une série d’oeuvres sur toile, de sculptures & de dessins


“Tortueuses fantasmagories”, 2020-2022    [Work in progress]
A series of paintings on canvas, sculptures & drawings



“(...) J’ai eu aujoud’hui, en rêve, trois domiciles où j’ai trouvé un égal plaisir. Pourquoi contraindre mon corps à changer de place, puisque mon âme voyage si lestement? Et à quoi bon exécuter des projets, puisque le projet est en lui-même une jouissance suffisante?” Charles Baudelaire, Le Spleen de Paris.

“Today I had, in my dreams, three residences in all of which I found an equal pleasure. Why force my body to move, if my soul travels so easily? And why execute plans, if the plan is, in itself, sufficient enjoyment?” Charles Baudelaire, Paris Spleen.


GENÈSE DU PROJET : 2020 débuta avec une envie de voyages... Bruxelles, Milan, Turin, Gand... une boulimie d’images aspirées et compilées dans un carnet, avant que bientôt les frontières ne se ferment...
À ce carnet de voyage succéda des carnets de rêves, et pendant 6 mois un exercice quotidien : retranscrire avec minutie la moindre de mes déambulations nocturnes. Je découvris alors que les voyages annulés s’étaient insidieusement invités dans mes rêves... transformant le commun de mon imaginaire en tortueuses fantasmagories, découvrant des paysages nordiques plus étranges que ceux que j’aurais pu observer dans la réalité, empreints d’images de magazines, nourris de légendes passées et présentes... peuplés d’insectes et d’esprits joueurs.

Genesis of the project : 2020 began with a desire to travel... Brussels, Milan, Turin, Ghent... a bulimia of images drawn up and compiled in a Carnet de voyage, before the borders start closing... To this Carnet de voyage succeeded notebooks of dreams, and during 6 months a daily exercise: to transcribe with meticulousness the least of my nocturnal wanderings. I then discovered that the canceled trips had insidiously invited themselves into my dreams... transforming the common of my imagination into torturous phantasmagoria, discovering northern landscapes stranger than those I could have observed in reality, imbued with images magazines, nourished by past and present legends... populated by insects and playful spirits.


Paysages fantasmagoriques





Végétation fantasmagorique




Planches entomologiques et botaniques




© Emilie Girault. All rights reserved.