Au-delà, janvier 2022

Une performance d’enfermement
visible de 18H à MINUIT
jeudi 20
vendredi 21
samedi 22
dimanche 23 janvier 2022

à pal project - 39, rue de Grenelle 75007 Paris



Cette oeuvre a été réalisée avec la participation de :  Daou qui a composé la musique de la performance; Sabine et Philippe Boudreaux qui ont permis la construction de la scénographie; Alberto Ricci pour la mise en lumière.


Remerciements : Jean-Marie et Marylène Girault, Catherine Thieck, Lucíola Lopes Thé Franco, Jean-Philippe Marie, Pauline Hersart de La Villemarqué, Emmanuel Cohen.



Le magazine PAL MAG #06 qui accompagne ce projet est constitué :
- d’une interview d’Émilie Girault par Stéphane Corréard
- d’un texte de Georges Daou sur la composition de la musique de la performance
- d’un fragment d’un livre en préparation d’Arrigo Lessana
- d’un poème de Guillaume Apollinaire.
Édition bilingue fr/uk disponible sur le site de pal project.



Je me souviens que, dans les années 80/90, ce bateau pneumatique servait à acheminer jusqu’à la plage tout notre barda de vacanciers. Je me souviens de mon frère avec lequel j’embarquais pour d’extraordinaires aventures sur la mer Méditerranée. Je me souviens de nos batailles navales et de nos luttes acharnées, de ma peur du grand requin blanc que les films de l’époque avaient immortalisé, et de mon profond désir de ne pas chavirer… et soudain je me retrouvais sous l’eau, le bateau retourné par mon frère se gaussant gentiment… je me souviens nos rires et nos disputes, le goût de l’eau salée, l’ardeur du soleil, le sable brûlant... puis la paix retrouvée, chacun une glace à la main, contemplant, allongés dans le bateau désormais accosté, l’incroyable scintillement de cette mer symbole de nos vacances d’été.

Et soudain 2016 et son lot de conseils, questions, explications provenant d’une ribambelle de quasi inconnus : "vous étiez procheS?"; "que s’est-il passé?"; "peut-être qu’il se droguait, on ne connaît jamais vraiment une personne tu sais"; "ça va?"; "vous étiez procheS?"; "ça va?"; "c’est dommage ça commençait à bien marcher pour toi"; "que s’est-il passé?"; "vous étiez procheS?"; "ça va?"; "ça va mieux?"; "tu sais j’ai lu que le deuil ça dure 3 ans, alors tu n’as juste qu’à serrer les dents et après ça ira mieux…"

Mais ce n’est pas une question de temps,
c’est une question de manque…
et de cet inaltérable sentiment de solitude.
__________________________________

Cette performance a été imaginée pour toucher le regardeur de manière personnelle, selon le vécu et la sensibilité de chacun, et afin que toute personne s’arrêtant devant la vitrine de Pal Project puisse éprouver / inventer à sa guise.

La musique ambient de Daou renforce cette volonté d’emporter chacun en son for intérieur.

Le titre “Au-delà” a été choisi pour évoquer la traversée des épreuves de la vie, leur confrontation et le “vivre avec”... Mais résonne également dans ce titre cette vie après la vie fantasmée, cet autre moment qui serait éternel, joyeux, lumineux, tous les êtres aimés réunis…

“Au-delà” c’est aussi un voyage vers le passé : l’enfance, la Méditerranée, les souvenirs sucrés et joyeux en famille.

Mais plutôt que de nostalgie ou de mélancolie, il est question ici de se laisser traverser par le temps, de l’éprouver, une seconde après l’autre… de se réapproprier ces si doux souvenirs au regard d’une réalité nouvelle imposée depuis presque 6 ans maintenant, de dompter l’inexorable manque sans pour autant le nier.


emiliegirault.com@gmail.com

© Emilie Girault. All rights reserved.